New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)
HomeURBAN ET ORBITCH

[URBAN ET ORBITCH]

Samedi 28 septembre à 14h

A partir de 10 ans.

MICROSILLON – Urban et Orbitch

Chapiteau Akoreacro – 1h05 min

C’est l’échappée nocturne d’un vieux petit bonhomme dans un coin d’une ville.
Pour échapper à son enfermement, tous les égarements sont permis.
Usé mais pas fatigué, il part à la découverte du quartier, en quête de rencontres, au détour d’une rue ou à l’entrée d’un club.

Ce soir, Bobitch est décidé à anéantir l’ennui, par tous les moyens.
En roue libre, il nous embarque dans son échappée au rythme de ses bruits, et nous invite à nous perdre dans sa nuit. Comme un fragment de miroir dans l’obscurité, ce vieux clown reflète sa solitude égarée au travers de ses rencontres réelles et rêvées.

Avec une exubérance déjantée, l’attendrissant Bobitch nous parle d’exclusion, d’enfermement, d’anonymat, mais aussi de ce que l’humanité a de précieux dans l’infiniment petit : la simplicité.

Disciplines : clown, beatbox

Maîtrise du français nécessaire.


On parle du spectacle « Urban et Orbitch » dans la presse ! 

« Urban Et Orbitch , un solo de clown magnifique, tout en émotion. » Le Dauphiné

« C’est le chemin de croire encore à la vie d’un clochard dézingué qui déambule dans une épopée nocturne aussi imprévisible que burlesque. Un parcours du combattant de l’absurde dans un monde parallèle où les repères d’un jour deviennent les pièges de demain. Bobitch résonne en boîte musicale, en feux d’artifices ou d’artifesse avec danse du ventre et gargarisme de nombril. On passe de l’exubérance à la nonchalance. Les acteurs de la nuit sont partout, dans les bars à la mode ou cachés, dans les poubelles. Bobitch se promène à travers ces décors avec la même aisance déjantée. Il fait partie des vieux meubles qui rassurent dans cet univers de fous à lier. Le spectateur pris dans cette spirale infernale essaie de suivre. Il s’enfonce dans les profondeurs d’un chaos fait d’alcool et de drogue. Bobitch et sa beat box survivront encore cette nuit qu’ils repeindront de bleu. Cette farce est dédiée aux handicapés, aux sans-abri et aux migrants sans toit, ni loi pour les protéger. Une nuit de gagnée, c’est une possible passerelle vers l’Éternité. Un beau travail d’artiste, inclassable mais à voir absolument pour apprendre à mourir de rire. »  La Montagne

– English version –

Length : 1h05

Disciplines : Clown, beatbox

This is the story of an old little man’s nocturnal breakaway to the edge of town.  In order to escape confinement, anything goes. Worn out but not tired, he explores the neighborhood, searching for encounters around the corner or around a club. Tonight, Bobitch is determined to stave off boredom by any means. 

Coasting, he takes us in his breakaway to the rhythm of its noises, and invites us to get lost in his night. Like a mirror fragment in the dark, this old clown reflects his loneliness through its real and imaginary encounters.  

With a nutty exuberance, the sweet Bobitch talks to us about exclusion, confinement, anonymity, but also about what is invaluable in humanity : simplicity.

For children over 10 years old.


Tarif spectateur solidaire : 25 € / Tarif plein : 18€  / Tarif réduit : 14€  / Tarif enfant : 8€

Tarif spectateur solidaire : la billetterie du festival ne couvre actuellement que 45% du coût des spectacles (hors coûts techniques), c’est pourquoi le CIAM met en place depuis cette année le tarif spectateur solidaire pour ceux qui souhaiteraient nous soutenir dans cette action.

Distribution 

Auteur et interprète : Boris Arquier. Mise en scène : Patricia Marinier. Regards complices : Heinzi Laurenzen – Pierre Pilatte. Régie : Grégoire Tacussel. Soutien lumineux : Yann Martinez. Traduction anglaise : Sarah Sankey.

Mentions légales 

Soutiens et coproductions : Conseil général du Gard (30) – Réseau en Scène Languedoc Roussillon (34) – La Verrerie d’Alès / PNC Languedoc-Roussillon (30) –L’Entre-Sort de Furies (51) – Scènes de rue (68) – La Carrosserie Mesnier (18) – Le Daki Ling (13) – «Spectacle co-accueilli par La Verrerie d’Alès / Pôle National Cirque Languedoc-Roussillon»