New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)
HomePatrimoine en mouvement3 FORMES DE CIRQUE – ABBAYE DE SILVACANE

[3 FORMES DE CIRQUE – ABBAYE DE SILVACANE]

Dimanche 17 Septembre

Spectacles gratuits dans la limite des places disponibles.
Tout public.

10h : Ouverture des portes

10h30 : Landscape(s)#1 – Cie La Migration
14h : Nonada – Cie du Chaos
15h30 : Carte blanche à Jonathan Lardillier
17h : Landscape(s)#1 – Cie La Migration

18h : Fermeture

LANDSCAPE(s)#1 – Cie La Migration

Dimanche 17 septembre à 10h30 et 17h – Abbaye de Silvacane
Discipline : funambulisme

Qu’est-ce que le paysage ? Quels regards porte l’homme sur le paysage ? Peut-il être pensé autrement que dans un but économique ou territorial ? LANDSCAPE(s)#1 interroge le rapport homme-paysage en déconstruisant le postulat d’une soumission absolue du territoire à l’humain.

Inspirée par les sculptures mobiles de Tinguely, la Cie La Migration confronte les cycles d’une étrange structure métallique cinétique et éolienne au mouvement fluide des funambules. Ce « double fil rotatif » monumental permet une pratique acrobatique de voltige. Sur ce grand balancier au mouvement perpétuel, le paysage devient partenaire de jeu.

Dans LANDSCAPE(s)#1, le spectaculaire rejoint l’ordinaire, et l’acrobatie virtuose rencontre le vol d’un oiseau de passage, le caprice d’un souffle d’air ou le rêve d’un spectateur.

English version 
What does ‘landscape’ mean? What is it? How is it been looked at? Can it be considered differently than through an economic or a territorial perspective? LANDSCAPE(s)#1 denies the assertion of an absolute submission of the latter to humanity.

____________________________________________

Auteur : Marion Even et Quentin Claude – Mise en scène : Marion Even – Interprétation : Gaël Manipoud et Quentin Claude – Composition et interprétation musicale : Jean-Christophe Feldhandler – Production – Natan Jannaud et Ameline Baudoin

Coproductions, résidences, soutiens : L’Abattoir CNAR de Chalon sur Saône, Le Théâtre Scène Nationale de Saint-Nazaire, Le Sirque PNAC de Nexon en Limousin, Ville de Caen « Eclat(s) de Rue », CirQ’ônflex plateforme pour le cirque,  ARMO Cie Jérôme Thomas, Théâtre Mansart de Dijon, La Transverse de Corbigny, Centre Social et Culturel du Parmelan d’Annecy, Collège Côte Legris d’Épernay, La Maison de Courcelles, Château de Monthelon de Montréal (FR.), ENACR de Rosny-sous-Bois, Balthazar de Montpellier, Académie Fratellini de Saint Denis, Théâtre Gaston Bernard de Châtillon-sur-Seine, Château du Grand Jardin de Joinville.

Avec le soutien de : CircusNext dispositif européen coordonné par Jeunes Talents Cirque Europe et soutenu par la Commission Européenne, SACD Processus Cirque, Affluences Réseau bourguignon du spectacle vivant, Conseil départemental de la Côte d’Or, lauréat Jeunes Talents Côte d’Or, Ville de Dijon, DRAC Champagne-Ardenne et Rectorat de la Marne, DRAC Bourgogne Franche Comté, Conseil régional de Bourgogne Franche Comté.

Nonada – Cie du Chaos

Dimanche 17 septembre à 14h – Abbaye de Silvacane

Discipline : mât chinois

Un corps, un mât chinois. Dialogue entre ces deux entités, l’une malléable et vivante, l’autre inflexible et inerte. Créé en juillet 2017, Nonada propose une rencontre entre le corps et le mât chinois sans détour, dans la simplicité du dépouillement.

Rafael de Paula renouvelle ici l’écriture chorégraphique du mât sur scène en abolissant la distance ordinaire qui sépare spectateur et artiste. Captif du spectacle par l’intensité de l’émotion, le spectateur vit avec et à travers l’artiste une forte expérience sensorielle. Artiste et spectateur entrent dans un rapport intime, une relation presque amicale, dans un face-à-face avec le mât.

Formé à 21 ans à la Escola Popular de Circo de Belo Horizonte au Brésil, Rafael de Paula poursuit ses études au CNAC (Centre National des Arts du Cirque) dont il sort avec le spectacle This is the end, mis en scène par David Bobée. En 2012, il fonde la Compagnie du Chaos, spécialisée dans le cirque, la danse et les arts numériques, avec laquelle il crée Vigilia (2014) et Nebula (2016), deux œuvres sensorielles d’une maîtrise exceptionnelle.

English version 
One body and one Chinese pole. Nearly nothing, and yet a lot in this genuine performance, which was created in July 2017. On the one side a very malleable and living entity. On the other side a dead-still unbending object. How can both materials interact? This is the question Nonada tends to answer.

____________________________________________

« Ce qui m’importe est de transmettre des sensations, je construis mes pièces comme des chambres d’écho émotionnelles. Rien n’est explicite, je veux que l’expérience de la représentation soit immersive. » (Rafael de Paula)

Auteur et interprète : Rafael de Paula – Administration : Fred Cardon – Diffusion : AY-ROOP
Résidences et soutiens : L’Essieu du Batut à Murols, Théâtre du Vieux Saint Etienne, AY-ROOP Scène de territoire pour les arts de la piste à Rennes, Les Tombées de la Nuit à Rennes, Festival Mirabilia à Fossano (It)

Carte blanche à Jonathan Lardillier –

Dimanche 17 septembre à 15h30 – Abbaye de Silvacane

Discipline : jonglage

Carte blanche au jongleur multiple médaillé Jonathan Lardillier. Formé à l’Académie Fratellini, Jonathan Lardillier évolue au sein de la Compagnie les Objets Volants avec laquelle il contribue à la création et à l’interprétation de spectacles qui privilégient la recherche et les nouvelles techniques sur les objets et leur manipulation. Jonathan Lardillier est notamment créateur de l’innovante méthode des lancés harmoniques, qui propose une notation écrite de la combinaison des passes de jonglage.

English version
Trained at the Fratellini Academy in Paris, Jonathan Lardiller is holder of several medals, and is currently part of a company called “Les Objets Volants” (the flying objects), in which he creates and performs various shows around flying objects and the way they can be manipulated. This carte blanche will allow us to explore innovative juggling techniques and approaches with the renowned artist Jonathan is.

Abbaye de Silvacane

Construite en 1175 par Bertrand des Baux, l’Abbaye de Silvacane à la Roque-d’Anthéron fait partie, avec l’Abbaye de Sénanque et du Thoronet, des trois abbayes cisterciennes de Provence appelées les « trois sœurs provençales ». Aujourd’hui sans activité monastique, elle est réputée pour son architecture de transition roman-gothique remarquable.